Statement on Keystone XL Pipeline

My statement on Keystone XL cancellation

January 21, 2021
FOR IMMEDIATE RELEASE

Calgary, Alberta – Greg McLean, Conservative Shadow Minister for Natural Resources, released the following statement regarding the cancellation of Keystone XL:

“Canadian energy workers need a serious government that will champion their jobs, pipeline projects, and get our world class products to market.

“Canadian oil is produced to the highest environmental standards in the world and the government needs to acknowledge and champion the industry’s pioneering efforts. Canadian oil and gas producers are global environmental leaders. But instead of advocating for our workers and their families, the Prime Minister, once again, opted to sit on his hands. 

“Yesterday’s cancellation of the Keystone permit is a victory for the international oil cartel. It is a loss for the thousands of workers across Canada who contribute to producing the world’s most environmentally responsible oil and gas and the companies that supply them. It is a loss for the many Indigenous partners that have been reaching to participate in Canada’s economic opportunities.

“This cancellation is also a loss for the world’s environment. American refineries that would have benefited from environmentally advanced resources may now choose less environmentally responsible inputs.

“I am truly worried about the Prime Minister’s silence regarding the impending crisis for Canadian energy in response to the Governor of Michigan’s attempt to shut down Enbridge’s Line 5 Pipeline. It delivers over half of Ontario’s crude oil supply and transports two-thirds of the crude consumed in Quebec. Will the Prime Minister stand up for Canadians this time?”
 

-30-

Déclaration des conservateurs sur l’annulation de Keystone XL

21 janvier 2021
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Calgary (Alberta) – Greg McLean, le ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Ressources naturelles, a fait la déclaration suivante au sujet de l’annulation de Keystone XL :

« Les travailleurs de l’énergie du Canada ont besoin d’un gouvernement sérieux qui défend leurs emplois et les projets de pipeline, et qui met nos produits de calibre mondial sur le marché.

« Le pétrole canadien est produit selon les normes environnementales les plus élevées du monde, et le gouvernement doit reconnaître et défendre les efforts avant-gardistes déployés par le secteur. Les producteurs de pétrole et de gaz canadiens sont des chefs de file mondiaux en matière d’environnement. Mais au lieu de défendre nos travailleurs et leurs familles, le premier ministre décide une fois de plus de ne rien faire. 

« L’annulation annoncée hier du permis de Keystone est une victoire pour le cartel pétrolier international. C’est aussi une perte pour les milliers de travailleurs, partout au Canada, qui contribuent à la production du pétrole et du gaz les plus responsables du monde sur le plan environnemental et les entreprises qui les approvisionnent. C’est une perte pour les nombreux partenaires autochtones qui veulent profiter des possibilités économiques du Canada.

« Cette annulation est aussi une perte pour l’environnement mondial. Les raffineries américaines qui auraient bénéficié des ressources écologiques peuvent maintenant choisir des sources moins responsables sur le plan environnemental.

« Je suis très préoccupé par le silence du premier ministre face à la crise qui menace le secteur énergétique canadien en raison de la tentative de la gouverneure du Michigan de fermer la canalisation 9 d’Enbridge. Cette canalisation transporte plus de la moitié du pétrole brut de l’Ontario et deux tiers du pétrole brut du Québec. Le premier ministre va-t-il défendre les Canadiens cette fois ? »
 

-30-