Statement on Woodside Energy - Kitimat LNG

I issued the following news release today:
 

Liberal policies drive away investment and jobs in Kitimat LNG

May 18, 2021
FOR IMMEDIATE RELEASE
 
Ottawa, ON – Greg McLean, Conservative Shadow Minister for Natural Resources, issued a statement following today’s announcement by Woodside Energy that it is exiting the proposed Kitimat LNG project:
 
“Woodside’s departure follows the decision Chevron Canada made in March to walk away from Kitimat LNG because of the Liberal government’s policies that continue to drive investments and jobs from Canada.
 
“Canadians cannot afford more of the same from the Liberal government. The shutdown of the KLNG project represents the loss of a $24 billion investment in a key project in western Canada. Losing this project also means the loss of another 4,500 construction jobs and the ongoing work the project would have offered. This is also another setback for Indigenous participation to advance their economic interests in world-leading Canadian resource development projects.
 
“The Liberal government is squarely to blame for the failure of the KLNG project. The Liberals have created a regulatory regime that drives away investment and fails to protect the environment. KLNG not only had the potential to reduce global emissions by displacing coal, it also had the potential to reduce global emissions by replacing LNG produced in other jurisdictions as this project would be powered by clean hydroelectricity.
 
“There is no time to waste, the world needs Canadian LNG. Only Canada’s Conservatives are focused on securing our economic recovery, protecting Canadian energy workers, and ensuring world-class Canadian projects move forward.”
-30-

Les politiques libérales chassent les investissements et les emplois du projet de GNL à Kitimat

18 mai 2021
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE 

Ottawa (Ontario) – Greg McLean, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Ressources naturelles, a fait une déclaration à la suite de l’annonce d’aujourd’hui par Woodside Energy selon laquelle la firme se retire du projet de GNL proposé à Kitimat :
 
« La départ de Woodside suit la décision de Chevron Canada en mars de se retirer du projet en raison des politiques du gouvernement libéral, qui continuent de chasser les investissements et les emplois du Canada.
 
« Les Canadiens ne peuvent plus se permettre le gouvernement libéral. La fin du projet KLNG est une perte d’investissement de 24 milliards de dollars dans un projet clé dans l’Ouest canadien. La perte de ce projet signifie aussi la perte de 4 500 emplois additionnels dans la construction et du travail continu que le projet aurait offert. C’est aussi un autre revers pour la participation des Autochtones afin de promouvoir leurs intérêts économiques dans des projets de développement des ressources de calibre mondial.
 
« Le gouvernement libéral est le seul à blâmer pour l’échec du projet KLNG. Les libéraux créent un régime réglementaire qui chasse les investissements et qui ne protège pas l’environnement. Le projet KLNG avait le potentiel non seulement de réduire les émissions mondiales et remplaçant le charbon, mais aussi de réduire les émissions mondiales en remplaçant le GNL produit dans d’autres juridictions, car il aurait été alimenté par de l’hydroélectricité propre.
 
« Il n’y a pas de temps à perdre, le monde a besoin du GNL canadien. Seuls les conservateurs du Canada veulent protéger notre reprise économique, protéger les travailleurs de l’énergie et assurer que les projets canadiens de calibre mondial vont de l’avant. »

-30-