Conservatives ask Finance Minister to Include CCUS in Upcoming Budget

My colleagues and I issued the following release, in conjunction with a letter written to the Minister of Finance, calling on her to include CCUS in the upcoming federal budget.

 
March 3, 2021
FOR IMMEDIATE RELEASE
 
Ottawa, ON – Greg McLean, Conservative Shadow Minister for Natural Resources, Dan Albas, Conservative Shadow Minister for Environment and Climate Change, and the Hon. Ed Fast, Conservative Shadow Minister for Finance, issued the following statement calling on the Liberal Finance Minister to include measures to incentivise carbon capture, utilization and storage (CCUS) in the upcoming federal budget:

“Canada has a long history of being an environmental leader, and until recently, was the world leader in CCUS investment. But a tax code change in the United States, that introduced a split tax credit, has resulted in investment leaving Canada for the United States where it is more advantageous to invest in CCUS.

“Industry and environmental organizations recognize CCUS as one of the more important measures to reduce carbon emissions, as we strive to meet our environmental targets. That is why Conservatives introduced Bill C-262, that would create a similar tax credit to the one that exists in the United States, available to businesses that invest in CCUS technology.

“Conservatives are also calling on the Minister of Finance and the Liberal government to build on the work Conservatives have done, and include a refundable tax credit in the upcoming budget to bring Canada’s incentives in line with the United States in order to help retain and attract investment in this key sector.

“Emissions and capital investment do not stop at the border, and for that reason, our incentives need to be aligned with our partners as we tackle this global issue. The Liberal government must work with the United States to move forward on a coordinated North American approach to climate action that will actually produce results. 

“Conservatives will always stand up to secure our environment and our economy. We will continue to press the Liberals for solutions that don’t penalize taxpayers, and find meaningful ways to reach our climate targets.”
 

-30-

 

Les conservateurs pressent la ministre des Finances d’inclure des incitatifs au captage, à l’utilisation et au stockage du carbone dans le prochain budget

 
3 mars 2021
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE 
 
Ottawa (Ontario) – Greg McLean, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Ressources naturelles, Dan Albas, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable de l’Environnement et du Changement climatique, et l’honorable Ed Fast, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Finances, ont fait la déclaration suivante, pressant la ministre libérale des Finances d’inclure des mesures pour encourager le captage, l’utilisation et le stockage du carbone (CUSC) dans le prochain budget fédéral :

« Le Canada a toujours été un chef de file sur le plan environnemental et, jusqu’à récemment, il était le leader mondial des investissements dans le CUSC. Cependant, en raison d’un changement au code fiscal des États-Unis, offrant un crédit d’impôt, des investissements quittent le Canada pour les États-Unis, où il est plus avantageux d’investir dans le CUSC.

« Des organisations industrielles et environnementales reconnaissent que le CUSC est l’une des plus importantes mesures pour réduire les émissions de carbone, alors que nous tentons d’atteindre nos cibles environnementales. C’est pourquoi les conservateurs ont présenté le projet de loi C-262, qui créerait un crédit d’impôt similaire à celui des États-Unis pour les entreprises qui investissent dans la technologie du CUSC.

« De plus, les conservateurs pressent la ministre des Finances et le gouvernement libéral de tirer profit du travail réalisé par les conservateurs et d’offrir un crédit d’impôt remboursable dans le prochain budget, pour aligner les incitatifs du Canada sur ceux des États-Unis afin d’aider à garder et à attirer des investissements dans ce secteur clé.

« Les émissions et les investissements de capital ne s’arrêtent pas à la frontière, et c’est pourquoi nos incitatifs doivent être alignés sur ceux de nos partenaires alors que nous répondons à cet enjeu mondial. Le gouvernement libéral doit travailler avec les États-Unis pour adopter une approche nord-américaine coordonnée sur l’action climatique qui produira de vrais résultats. 

« Les conservateurs vont toujours protéger notre environnement et notre économie. Nous allons continuer à presser les libéraux afin de trouver des solutions qui ne pénalisent pas les contribuables, et des façons sensées d’atteindre nos cibles environnementales. »
 

-30-